News

Égypte: l’UE finance un projet pour améliorer les conditions de vie dans la région du Grand Caire

Des représentants des autorités égyptiennes et de l’Union européenne, ainsi que d’autres acteurs, se sont réunis au Caire la semaine dernière pour examiner des pistes pour le développement de quatre zones d’habitation informelles de Gizeh et du Caire. Cette réunion a marqué le lancement de la prochaine phase d’un projet de développement à grande échelle, financé par l’UE en vue d’améliorer les conditions de vie et environnementales dans ces zones d’habitation improvisées des gouvernorats de Gizeh et du Caire. Environ 60 % de la population du Grand Caire vit en effet dans des zones d’habitation improvisées, surpeuplées, privées de services de base et d’infrastructures sociales. Leurs habitants souffrent en outre de la pollution de l’environnement.  
 
Cette réunion avait pour objectif de rassembler tous les partenaires du développement jouant un rôle  essentiel dans la réussite du Programme de développement participatif dans les zones urbaines (PDP, Participatory Development Programme) – financé par l’UE – et de mettre en place un comité de pilotage qui se réunira régulièrement pour suivre l’état d’avancement du programme. 
 
PDP est un programme de coopération égypto-allemand qui vise à améliorer les conditions de vie des populations urbaines pauvres du Grand Caire – en particulier des jeunes et des femmes. Ce programme, cofinancé par l’Union européenne à hauteur de 20 millions d’euros, vise à améliorer les conditions environnementales et les services assurés par l’administration publique et les organisations de la société civile au bénéfice de 1,9 million de personnes vivant dans les zones ciblées par l’intervention.     
 
Le PDP procède actuellement à une évaluation participative des besoins dans quatre zones cibles de Gizeh et du Caire. Dans le cadre de l’évaluation, le programme réalise des enquêtes de rue et organise des réunions publiques d’habitants des zones afin d’entendre leur point de vue et d’identifier les besoins les plus urgents dans chaque zone. D’éventuels projets de modernisation pourraient être axés sur l’amélioration des centres de jeunesse et de santé, la modernisation/remise en état de routes ou de l’éclairage, le développement des compétences des chômeurs de ces quartiers et l’amélioration de la gestion des déchets.    
 
Dr Günther Wehenpohl, coordinateur du PDP explique : « Améliorer les conditions de vie dans ces sites de fortune est un formidable défi mais aussi une réelle chance pour tous les partenaires associés au programme. Notre objectif est d’améliorer de manière tangible et concrète les moyens de subsistance des habitants de ces quartiers. »    
 
La réunion a vu la participation de représentants du ministère de la planification et de la coopération internationale  (MoPIC), des gouvernorats de Gizeh et du Caire, de l’Union européenne, de la Coopération allemande au développement (GIZ) ainsi que du ministère du logement, du ministère de l’assurance et des affaires sociales, du ministère de la jeunesse, du ministère de l’environnement, du ministère de l’éducation, de l’Organisation générale pour la planification physique et de la Facilité de développement pour les zones d’habitation informelles.    
 
Dr Ashraf El-Araby, ministre de la planification et de la coopération internationale, a déclaré : « Cette initiative illustre parfaitement comment des ministres peuvent coopérer en vue du développement de zones d’habitation improvisées. J’ai très bon espoir que grâce à sa nature participative, ce programme contribuera à apporter une réponse aux besoins les plus urgents de ces communautés tout en fournissant un modèle susceptible d’être reproduit dans des zones de ce type dans l’Egypte toute entière. »  
 
Ce programme a pour partenaires clés le MoPIC, les gouvernorats du Caire et de Gizeh ainsi que le GIZ, qui soutient sa mise en œuvre. Le programme associera également des acteurs locaux, l’administration publique, la société civile et le secteur privé. Les quatre zones cibles – Ezbet el-Nasr et Ain Shams dans le gouvernorat du Caire, et Masaken Geziret El-Dahab/ Saqqiet Mekky et Markaz El-Abhath/Warraq dans le gouvernorat de Gizeh   – ont été sélectionnées par chaque gouvernorat. (EU Neighbourhood Info)
 
Pour en savoir plus
 
Communiqué de presse
 
Programme de développement participatif – Site web
 
Délégation de l’UE en Égypte  – Site web
 
Délégation de l’UE en Égypte – Page Facebook
 

NEWS
Apply now: EIB launches 2014 FEMIP Internships Programme for students from Mediterranean partner countries
The European Investment Bank (EIB) has launched a new recruitment campaign for...
Lebanon: new EU-funded programme to bring support to clusters in Cultural and Creative Industries
A new project aiming to support cluster development in the Cultural and...
FEATURES
'Fertigation' saves farmers while protecting nature
It's not easy to cope with an increased demand for agricultural products...
The biggest solar complex in Africa
With support from the European Union, the Moroccan Solar Energy Agency is busy...
A passport for exports
Creating and developing small- and medium-sized enterprises (SMEs) is a major...
PUBLICATIONS
Young people not in employment, education or training in the EU Neighbourhood Countries – ETF Report
 A study conducted by the ETF on the situation of young people not in...
The Neighbourhood Investment Facility (NIF) - Activity report 2008-2012
The Neighbourhood Investment Facility (NIF) is financial mechanism aimed at...
FEMIP 2012 annual report
 In 2012, FEMIP – the European Investment Bank’s (EIB)...
LINKS